Comment trouver une niche qui vous correspond ?

Partout vous entendez parler de dropshipping et, YouTube regorge de success stories sur de jeunes entrepreneurs du web.

Ce sont de jeunes français partis de rien et qui, en quelques mois, font le buzz et l’argent du buzz ! Ces stars du e-commerce vous proposent même des formations en ligne pour suivre leurs traces et elles n’ont qu’un mot à la bouche pour réussir : NICHE ! Non seulement il faut trouver la niche mais en plus il faut qu’elle soit rentable.

Mais qu’est-ce donc qu’une niche ?

Si vous le saviez vous ne seriez pas là…
Cet article va donc répondre à cette question cruciale pour réussir dans le Webmarketing. Surtout si votre objectif est de devenir riche directement grâce à internet

QU’EST-CE QU’UNE NICHE ?

Une “niche de marché” ou “créneau de marchéest un marché très spécifique qui va isoler une thématique spécialisée dans un domaine. Ce marché se matérialise par des produits ou des services destinés à un échantillon restreint de la population jusque-là négligée.

Une niche devenue trop populaire peut à son tour être segmentée. Ce microcosme permet de se placer dans un environnement beaucoup moins concurrentiel en comparaison à un marché généraliste. En bref, c’est un marché dans le marché.


Fort de cette définition, vous vous empressez de trouver une niche mais au bout d’un moment, vous avez la certitude que tout a été fait et vous abandonnez. 
Vous pensez que le marché est saturé.


L’hypothèse selon laquelle le Webmarketing est saturé est très répandue mais loin d’être exacte ; il est vrai que les grands domaines du web qui vendent des produits ont été exploités par de grandes enseignes comme Amazon Cdiscount ou Rueducommerce alors que les domaines liés aux services ont été absorbés par les géants Facebook, Meetic, Airbnb ou Über pour n’en citer que quelques-uns. Toutefois, ces dinosaures du web ont eux-mêmes à leurs débuts tirés profit d’une niche délaissée. C’est seulement après avoir fait la preuve de leur légitimité sur un segment innovant de la population qu’ils ont été rejoints par l’ensemble des internautes grâce à une communication virale. La niche que ces nouveaux entrepreneurs du web ont exploitée s’est ensuite transformée en un site généraliste qui peut lui même générer d’autres niches et ainsi de suite.

COMMENT TROUVER UNE IDÉE DE NICHE ?

Vous vendez des produits.
Deux façons de procéder :


1- Vous ciblez un produit qui se vend bien mais vous l’abordez sous un angle différent, nouveau en exploitant les sous-catégories correspondantes à ce produit (ex : dans la catégorie des bougies bio vous décidez de ne vendre que des bougies vegans).


2- Vous ciblez un problème que rencontre une catégorie très spécifique de personnes et vous lui proposez les produits qui solutionnent ce problème (ex : dans la catégorie des bébés prématurés vous décidez de ne vendre que les accessoires de toilette).

Pour trouver les produits qui ont la côte vous disposez de plusieurs outils :


1- Les sites spécialisés : Trend Hunter, Trend Watching et Sprinwise sont des chasseurs de tendances à travers le monde entier. C’est à vous de trouver la manière de les exploiter. Mais attention, qui dit tendance dit aussi éphémère ; alors exploitez le filon avant que les internautes ne soient passés à autre chose !


2- Les réseaux sociaux : restez présents sur les réseaux sociaux car ils sont essentiels pour promouvoir une stratégie de niche. Ils vous informent en temps réel des interactions que crée un produit avec le public.


3 – Les forums : les forums ou topics spécialisés dans votre thématique vous permettront de trouver les questions les plus courantes qui y sont posées et les problèmes récurrents qui y sont associés. 

Vous vendez des services et/ou des conseils.


La première des choses est de trouver le ou les domaines dans lesquels vous êtes experts et/ou passionnés. C’est en effet indispensable puisque vous allez devoir délivrer du contenu régulièrement (au moins une fois par semaine) pour que votre blog reste en pôle position du référencement SEO.

Mais la quantité ne suffit pas pour ranker, il faut produire du contenu de qualité. Si vous ne possédez pas les compétences requises vous allez devoir externaliser le copywriting sur une plateforme de rédacteurs web (Textbroker, Scribeur, Textmaster).
L’autre raison est que vous devez vous mettre dans la peau du consommateur qui est à la recherche d’une solution pour résoudre son problème. S’impliquer, donner de sa personne en produisant du storytelling est une démarche qui va renforcer votre crédibilité et vous faire gagner la confiance de votre audience. Restez toujours authentique et sincère est important pour que votre public ait le sentiment que vous le comprenez mieux que lui-même et que vous avez produit ce contenu spécialement pour lui. 


Ne réinventez pas la roue. L’idée ne doit pas être révolutionnaire, ni même forcément originale mais vous devez mettre de la qualité dans votre offre et dans la manière dont vous allez la proposer. Faîtes la différence avec de petits détails.


Pour trouver ces détails qui feront la différence vous allez devoir puiser dans des choses qui vous appartiennent :

  • Passions : ce que vous aimez faire, de quoi vous aimez parler.
  • Talents : les qualités et les compétences qui vous caractérisent.
  • Quotidien : ménage, rangement, animaux domestiques, courses, hygiène, électroménager, transports, travaux, déchets, tri sélectif, actualités, travail, médecins, tâches administratives, accidents domestiques, accident de la route, éducation…
  • Entourage : voisins, famille, amis, collègues, employés, enseignants, administrations, vie de la commune et de la région, vide-greniers, marchés, commerçants, associations, copropriété…
  • Expériences professionnelles et personnelles : retraité, actif, célibataire, parents, bébé, ado, toutes les tranches d’âge, toutes les époques, voyages, amour, amitié, chômage, humanitaire, études…
  • Loisirs : bricolage, cuisine, musique, jardinage, sport, brocante, roman, BD, manga, écriture, cinéma, séries, photo, santé, informatique, jeux vidéo, camping, couture, mode, shopping, tourisme, vacances, musique, peinture, dessin, histoire, DIY, déco, rencontres, resto, mécanique, collections, art, musées, beauté, écologie, flore, faune, jeux de société…
  • Problèmes résolus : poids, timidité, acné, séduction, garde-robe, maladie, handicap, animaux nuisibles, addictions, santé, bruit, spiritualité, politique, logement, permis de conduire, séparation, décès…
  • Motivations : argent, gestion du temps, liberté, indépendance, célébrité, rencontres, altruisme…

Après avoir fini votre liste vous allez constater que certaines idées se retrouvent dans plusieurs ou tous les grands axes de votre vie.

Vous venez de trouver les idées les plus fortes, celles qui vous ressemblent, qui vous définissent et, par conséquent, qui vont vous motiver. 


Prenons l’exemple d’une personne dont la passion est la politique. Elle est toujours très impliquée dans ce qui se passe dans son voisinage, son quartier, sa commune et sa région. Elle s’informe quotidiennement de ce qu’il s’y passe soit en discutant, soit en écoutant ou en lisant les informations. Très jeune, elle a montré une forte disposition à défendre son point de vue et ses droits ainsi que ceux de sa communauté d’abord à l’école en tant que délégué, ensuite au travail en tant que délégué syndical, puis en tant que maire de sa commune et enfin en tant que représentant d’un parti. Aujourd’hui elle est à la retraite mais beaucoup dans son entourage lui demandent des conseils dans ce domaine et elle a même écrit un livre pour les aider.

Cette personne remplit toutes les conditions pour solutionner un ou plusieurs problèmes qui ont été négligés par la plupart de ses pairs parce que c’est une passionnée et une experte dans son domaine.
Cette idée qui vient donc d’émerger de votre bilan personnel il va falloir l’affiner jusqu’à ce qu’elle soit aussi pointue qu’une flèche capable d’atteindre sa cible : la douleur d’une population oubliée de la majorité. Car c’est de cela que l’on parle, toucher cette minorité de clients potentiels qui n’ont pas encore trouvé de solution  à leur problème, ni d’écho à leur souffrance et ce n’est pas faute d’avoir cherché. Ces consommateurs en mal d’attention sont à ce point désespérés qu’ils sont prêts à dépenser beaucoup d’argent pour mettre un terme à cette souffrance et d’autant plus si à cela s’ajoute une notion d’urgence. Et c’est cet intérêt et cet argent qui vont faire de votre idée une niche rentable.

Mais comment savoir si votre niche va attirer suffisamment de prospects convertissables en clients ?

COMMENT SAVOIR SI UNE NICHE EST RENTABLE OU L’ÉTUDE DE MARCHÉ ?


Pour parvenir à une analyse objective, vous devez connaître parfaitement votre audience afin d’avoir une bonne correspondance produit-marché. Des outils efficaces vont vous aider d’une part à mesurer l’intérêt engendré par votre produit et d’autre part à le monétiser :


1- Outils de mesure du marché :


Ranxplorer, KWfinder, Google Trends : ces logiciels vont analyser le volume de recherche, la saisonnalité, la stabilité du produit, la concurrence, visualiser les backlinks des concurrents…


2- Outils liés à la monétisation :


AdSense
 : c’est la régie publicitaire de Google utilisant les sites web ou les vidéos YouTube comme support pour ses annonces.


Affiliation (Marketing Affilate) : le site e-commerce (affilieur) propose à des sites annonceurs (affiliés) de promouvoir ses produits en échange d’une rémunération. Il existe plusieurs modes de rémunération : CPC (par clic), CPL (par lead), CPV (par vue), CPI (par installation), CPA (par action). Pour optimiser cette rémunération, il faut au préalable générer un trafic important afin d’avoir un taux de conversion élevé, ce qui nous amène à un troisième et indispensable outil, le référencement naturel ou SEO.
SEO (Search Engine Optimisation) englobe l’ensemble des techniques qui vise les pages web de votre site internet dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche et principalement Google
.

Cette science est inexacte car elle est en perpétuel évolution et se base essentiellement sur l’observation. Les expertises de spécialistes sur le sujet sont très prisées car le trafic généré est pérenne sur le long terme contrairement à une campagne publicitaire traditionnelle qui s’arrête dès que vous cessez de la financer. De plus, le bon positionnement grâce au SEO s’obtient sans avoir à verser de l’argent au moteur de recherche contrairement au référencement SEA.

Voilà, après une analyse pointue de votre niche vous êtes prët à la mettre en place. Eh bien non, il vous reste une dernière étape importante : le test. Le test est une étape décisive pour être sûr que votre niche va être rapidement repérée par le segment de clients que vous avez ciblé.

COMMENT TESTER MA NICHE ?


1- Créer une landing page


Une landing page est une page web qui a pour but d’expliquer rapidement ce que vous avez à offrir et de convertir un maximum de prospects concernés par la solution que vous apportez à un problème en clients potentiels pour votre produit/service. Le pitch doit être, clair, direct et puissant mettant en scène les bénéfices obtenus par le client et annonçant la date imminente de sortie du produit/service. Cette page doit être fournie en contenu visuel de qualité (images, vidéos, animations). Vous devez mettre en place un système de mise en relation via un formulaire d’inscription qui permettra aux internautes de suivre le projet en leur envoyant des e-mails automatiques.

Ensuite il faut faire agir le bouche-à-oreille dans tout votre entourage, le but étant de récolter un maximum d’actions de la part des prospects (clics, adresses mail, paiements, inscriptions…). Pour cela, créez des comptes sur les forums de discussion de votre secteur d’activité et demandez aux gens ce qu’ils pensent de l’idée (là je vous entend dire : “mais on risque de me piquer ma niche !“, ce à quoi je vous réponds, pas de panique soit c’est une mauvaise niche et il se plante soit c’est une bonne niche et le temps qu’il la mette en place vous serez déjà implanté sur le marché).


Inscrivez-vous sur Betalist.com, Teamizy.com, Angel.co, Fundme.fr, parlez-en sur les réseaux sociaux et publiez une vidéo sur YouTube. Si moins de 500 personnes sur votre formulaire en 3 semaines, c’est que l’idée n’est pas viable. Une bonne idée vous donnera au minimum 30% de taux de conversion (ratio entre le nombre  de prospects et ceux qui s’inscrivent). 


2- La technique KickStarter

Le KickStarter est la technique de la précommande. Elle consiste à attirer des internautes sur votre landing page pour collecter des e-mails et, ensuite, vous créer une page de vente. Cette page sera identique à une page que vous créeriez pour votre produit à la différence près que vous n’avez pas le produit et qu’il ne s’agit que de préventes.
Procédure :

  • Annoncez une date de disponibilité
  • Donnez le nombre de clients minimum nécessaires pour la fabrication du produit
  • Indiquez aux internautes qu’en commandant tout de suite, ils auront une compensation financière, par exemple payer le produit à moitié prix.
  • Précisez que si le nombre de clients n’est pas atteints, vous les rembourserez intégralement.

Votre test a fonctionné et vous avez maintenant la preuve formelle que votre idée de niche est viable. Alors que se passe-t-il ? Pourquoi ne sautez-vous pas le pas ? Je vois, vous avez peur de réussir. C’est tout le mal que je vous souhaite ! Et rappelez-vous qu’une IDÉE NE VAUT RIEN, SEULE SA RÉALISATION COMPTE.

Pour vous donner du courage revenons sur ces success stories de français partis de rien :

  • Yomi Denzel est un jeune-homme sympathique qui affiche sa réussite toute neuve dans un déballage de luxe ostentatoire (Ferrari, Rolex, Hôtels de luxe). Sa motivation est claire et il ne s’en cache pas : l’argent. Ses vlogs regorgent de conseils pour que vous puissiez suivre son modèle grâce à des formations en ligne. Ses vidéos sont punchy et pleines d’astuces. Ce garçon charismatique est né pour être businessman !
  • Antoine BM, ou Blanchemaison de son vrai nom Auclair du blog “Masterblog” dont la devise est : “Restez libres“. Ce vlogueur est un passionné de communication et transmet son savoir-faire très jeune d’abord sur daylimotion puis très vite trouve son public sur YouTube et transmet son expérience par l’intemédiaire de formations très courtes et donc moins chères. Son contenu oral et visuel sont de bonne qualité et vise l’authenticité. Ce qui est intéressant dans son parcours c’est sa motivation première qui est l’autonomie totale (temps, argent, énergie, mobilité) en opposition à une masse salariale esclave d’un système qui enferme l’individu dans un carcan qui le prive de sa liberté.  L’argent est pour lui un outil mais pas une finalité. Cet argent lui permet en ce moment de faire un road trip en Espagne à bord de son van.Très édifiant !
  • Lucie des blogs “Formation-rédaction-web” et “Celles qui osent“est un modèle inspirant pour toutes les femmes qui veulent vivre de leur passion. Passionnée de web-rédaction SEO, elle se fait une place méritée de formatrice web dans un environnement essentiellement masculin, ce qui la propulse directement dans une niche, celle de la formation en ligne destinée malgré elle aux femmes. Lucie a un discours qui leur plait et cette acharnée du travail déterminée va connaître un succès immédiat. Elle crée également une plateforme de web rédaction destinée uniquement à ses élèves. Formidable !

Ce sont 3 histoires parmi tant d’autres. Dans ces 3 cas il y a eu une motivation, une niche mais beaucoup de travail et de la détermination. Internet offre des opportunités presqu’illimitées à ceux qui s’en donnent les moyens. Chaque jour 83% des français surfent sur le net. 83% c’est un gros gâteau, un gâteau que finalement proportionnellement très peu de personnes se partagent. Alors qu’est-ce que vous attendez pour venir prendre votre part ? Vous avez l’idée, vous avez la niche, la niche est rentable, FONCEZ ! 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *